2

4 femmes énergiques dans un monde d’hommes

Le monde de l’ingénierie électrique semble être un secteur à prédominance masculine. De façon générale, les femmes semblent avoir peu de connaissances en matière d’ingénierie, mais ces quatre fières Rexeliennes prouvent le contraire. Elles ont toutes les quatre suivi une formation technique et utilisent leur expertise pour soutenir nos clients au quotidien. A l’occasion de la journée internationale des femmes, nous sommes heureux de leur donner la parole.

Cliquez sur les noms pour lire leurs témoignages :

31 ans
Multi Energy Specialist
5 ans de service

Bien que personne dans ma famille n’ait de formation technique, j’ai toujours été fascinée par les projets de construction. L’idée de concevoir moi-même quelque chose m’enthousiasmait énormément. Vu mon intérêt pour différentes techniques, j’ai choisi des études en électricité-électronique dans l’enseignement technique afin d’avoir de nombreuses possibilités par la suite.

Après un parcours de près de 10 ans dans deux entreprises d’installation en tant qu’employée technique et administrative, puis coordinatrice de service, j’ai commencé à travailler en étroite collaboration avec Rexel. J’ai alors eu le sentiment de me trouver dans la mauvaise entreprise. J’ai pris mon courage à deux mains et j’ai postulé chez Rexel pour un poste de vendeur interne par l’intermédiaire de mon contact chez Rexel. Depuis, j’ai évolué pour devenir spécialiste en ventilation. Avec le client, je cherche une solution adaptée à son projet et je le guide ensuite dans le processus d’achat.

 

“Vous contribuez à la réussite d’un projet grâce à vos connaissances et à la manière dont vous gérez le client, que vous soyez un homme ou une femme”.

 

Fraîchement employée chez Rexel, les clients pensaient souvent que je n’étais qu’une simple opératrice téléphonique. Si je leur demandais comment je pouvais les aider davantage, il y avait une hésitation ou un silence de leur part. Depuis lors, ils savent et ont bien compris que mes connaissances techniques sont aussi bonnes que celles de mes collègues masculins. Bien sûr, je dois aussi répondre à certaines questions spécifiques, tout comme les hommes.

Il faut accepter l’humour masculin propre à notre secteur, manquant parfois de tact, mais sans mauvaises intentions. Les clients sont souvent plus aimables avec les femmes, ce qui est un avantage. En fin de compte, cela fait plaisir de voir un client satisfait. Vous contribuez à la réussite d’un projet grâce à vos connaissances et à la manière dont vous gérez le client, que vous soyez un homme ou une femme.

30 ans
Technical Sales Advisor
2 ans de service

La passion de l’électricité m’a été inculquée depuis l’enfance. Mon père était installateur et mon frère a également étudié l’électricité. J’ai suivi leur voie et j’ai choisi des études en électricité-électronique dans l’enseignement technique. J’ai ensuite enchaîné avec des études supérieures, mais la grosse partie ICT et programmation m’a dégoûtée de l’école. Après quelques années de job d’étudiant chez Brico durant les vacances, j’ai commencé à y travailler. Après 7 ans, j’ai eu le sentiment d’être un peu coincée et de ne plus pouvoir élargir mes connaissances. J’ai donc fait le grand saut en postulant pour une fonction commerciale interne chez Rexel.

Tout particulièrement dans le domaine de la domotique, beaucoup de choses ont changé ces dernières années. J’en ai été éloignée pendant sept ans, mais les bases que j’avais acquises auparavant m’ont permis d’assimiler immédiatement beaucoup de choses. Grâce à la formation et à l’aide des collègues, on apprend très vite. Continuer à apprendre et relever de nouveaux défis reste pour moi la partie la plus importante de mon travail.

 

“On considère encore souvent qu’il est anormal pour une femme de faire un travail technique. Je trouve au contraire qu’il s’agit d’une valeur ajoutée car, en tant que femme, j’aborde certaines choses différemment que mes collègues masculins”

 

Il y a trois ans, nous avons acheté une maison non conforme au niveau de l’électricité. Nous essayons de rénover le plus possible nous-mêmes et dans ce cas précis, mes connaissances techniques sont vraiment utiles. Concevoir les schémas électriques ne nous pose donc aucun problème.  

Depuis que je suis à l’école, j’ai appris à ne pas être timide. Je donne mon opinion sans aucune gêne. Même le fait de rire ensemble des “blagues des hommes” rend l’atmosphère de travail agréable. On considère encore souvent qu’il est anormal pour une femme de faire un travail technique. Je trouve au contraire qu’il s’agit d’une valeur ajoutée car, en tant que femme, j’aborde certaines choses différemment que mes collègues masculins. Et ainsi, nous nous complétons bien.

42 ans
Industrial/tertiair leader Key Account Division
12 ans de service

A la maison, je n’avais pas le droit d’aller en école professionnelle, car je n’aurais pas pu résister aux garçons. J’ai donc étudié les télécommunications à l’école secondaire, puis j’ai obtenu un baccalauréat en électricité-électronique. Après mes études, j’ai entre autres travaillé chez Telenet. J’ai acquis de l’expérience dans la gestion de clients, l’administration des chantiers et la facturation. En 2010, j’ai rejoint Rexel, où le département Key Accounts a été créé quatre ans plus tard et dans lequel j’aidais les clients industriels et tertiaires. Depuis, je coordonne le département Key Accounts de Herentals, où je gère une équipe de quatre femmes. Je ne vise pas spécialement à monter dans la hiérarchie, mais plutôt à accroître mes compétences. Chez Rexel, de grandes opportunités vont certainement se présenter à moi.

 

“J’éprouve toujours un sentiment de satisfaction lorsque j’arrive à donner la bonne réponse au client sans rougir alors qu’il ne s’y attend pas du tout”

 

Étant donné que je n’ai pas vraiment mis en pratique les connaissances techniques de ma formation dans mes emplois précédents, il n’est pas toujours facile de rester au courant des nouvelles techniques. Mais comme nous disposons également d’une équipe data et d’une équipe multi énergie dans l’agence de Herentals, nous apprenons beaucoup les uns des autres et nous nous entraidons si nécessaire. J’essaie également de suivre des formations en ligne autant que possible et je suis aussi régulièrement invité chez des fournisseurs. 

Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours dû tenir bon face aux garçons et en raison du choix de mes études. Cela ne m’a pas dissuadée d’accepter un emploi dans un secteur qui semble essentiellement masculin. J’éprouve toujours un sentiment de satisfaction lorsque j’arrive à donner la bonne réponse au client sans rougir alors qu’il ne s’y attend pas du tout.

48 ans
Lightlab Specialist
26 ans de service

Fille d’un installateur électrique, je me suis intéressée à ce métier dès mon plus jeune âge. La sécurité d’emploi offerte par cette profession m’a incitée à suivre des études en électricité dans l’enseignement technique. Après mes études, il n’a pas été facile de trouver un emploi dans le secteur. Les femmes n’étaient pas encore autorisées à travailler de nuit et dans le secteur de la construction, il fallait prévoir des douches et des toilettes séparées, donc personne ne voulait m’embaucher. Grâce au réseau de mon père, j’ai pu commencer chez EIA, racheté par Rexel en 2016. J’ai donc maintenant 26 ans de service au compteur.

 

“Nous pensons souvent de manière plus pratique et logique et nous nous attardons sur des choses que les hommes pourraient négliger”.

 

De magasinier à comptoiriste j’ai évolué jusqu’au poste de spécialiste en éclairage. J’utilise donc quotidiennement mes connaissances techniques dans le domaine de l’éclairage, un segment qui est devenu de plus en plus technique au fil des années avec l’avènement du LED. La variété et la diversité des tâches me captivent vraiment. Quand il y des nouveautés en éclairage, je suis impatiente de les découvrir et de suivre des formations. Je suis également des formations en dehors de l’éclairage pour me tenir au courant des dernières innovations.

Les femmes pensent souvent de manière plus pratique et logique. Nous nous attardons sur des choses que les hommes pourraient négliger. Lorsque les installateurs savent que vous avez des connaissances techniques, ils ont beaucoup de respect pour vous et cela n’a pas d’importance que vous soyez une femme ou un homme. J’aime beaucoup travailler avec des hommes. Vous faites partie de la bande.

Rexel Belgique compte actuellement 23,5 % de femmes parmi ses employés et ce chiffre ne cesse de croître. Envie d’un emploi stimulant dans une entreprise dynamique et durable ? Découvrez nos offres d’emploi et rechargez vos batteries grâce à un emploi chez Rexel !

Partagez ce message:
Facebook
LinkedIn
Twitter
WhatsApp
Email